Communiqué : le stade Robert-César à nouveau vandalisé

Communiqué : le stade Robert-César à nouveau vandalisé

Ce matin, c’est avec consternation que les services de la ville, les usagers et les élus ont découvert que le nouveau stade Robert-César avait été vandalisé dans la nuit du 10 au 11 janvier.

Une valise, remplie de produits inflammables, a été traînée au milieu du nouveau stade et a considérablement endommagé la surface de jeu. L’intention est évidente : mettre le feu à l’entièreté du terrain synthétique écologique et réduire à néant plusieurs années de travail.

Cet incendie vient s’ajouter à plusieurs actes d’intimidation et de vandalisme commis au cours des mois qui ont succédé aux élections municipales de juin : incendie de la voiture d’une collaboratrice du maire sur le parking de la mairie, menaces de morts et croix gammées peintes sur le portail du domicile du maire, vandalisme sur les biens de plusieurs élus.

Qu’ils soient connectés ou non, ces agissements ont le même but : nuire aux projets de la municipalité, tenter de déstabiliser et d’intimider les élus et les agents municipaux, et faire grandir un sentiment d’insécurité.

Ce nouvel acte délictueux nous oblige à réinterroger les causes de l’incendie du centre de loisirs Les Dauphins cet été, bâtiment qui venait tout juste d’être rénové. Nous sommes toujours dans l’attente des résultats de l’enquête de la police scientifique, néanmoins l’hypothèse d’un incendie criminel ne peut que se renforcer suite à ce dernier événement.

Nous nous interrogeons sur les motivations des malfaiteurs. Quel intérêt y a-t-il à dégrader ainsi un équipement public neuf, bénéficiant à tous les habitants de la commune ? Il apparaît de plus en plus clairement qu’un groupe de personnes mal intentionnées cherche à tout prix à nuire au projet municipal au détriment de tous les Îlodionysien.ne.s.

Pour rappel, le nouveau stade Robert-César doit être ouvert à l’issue du passage de la commission de sécurité ce 14 janvier. Mais suite à cet acte, il est probable que nous devions retarder son ouverture du nouveau stade pour permettre des travaux de réhabilitation.

Nous en appelons à la responsabilité de toutes et tous, la désinformation et la manipulation sont au cœur de ce nouvel acte grave, imbécile et lâche. La violence, le vandalisme et le sabotage ne constituent pas des moyens d’opposition légitimes.

Partagez cela à vos proches !