Foulées de L’Île-Saint-Denis : les écueils à éviter pour bien profiter de la course

Foulées de L’Île-Saint-Denis : les écueils à éviter pour bien profiter de la course

« Quelles sont les erreurs à éviter le jour J ? » À deux jours maintenant des Foulées, la course-événement à L’Île-Saint-Denis (4 octobre), Yacine Setra, éducateur sportif bien connu sur la commune, livre ses éléments de réponse dans le troisième volet de son interview, après la question de l’entraînement et celle de l’alimentation.

Quelles sont les erreurs à éviter pour pouvoir profiter pleinement de l’événement ?

Yacine Setra :

Les étirements statiques : Ce ne sont pas les meilleures choses à faire pour un coureur. Cela provoque des départs plus lents et un effort qui semble plus intense. Il se pourrait même que les plus petits étirements statiques cassent votre foulée naturelle. À l’inverse, un étirement plus actif peut préparer vos muscles de manière plus efficace.

Trop manger avant la course : On a tous entendu qu’il fallait manger pour se donner du carburant, mais un plat conséquent de spaghettis aux boulettes, malgré ses nutriments, ne sera pas digeste pour notre estomac. Nos performances dépendront partiellement de l’heure de notre repas. Le processus digestif ralentit pendant que nous courrons et n’est pas capable de fonctionner normalement puisqu’il est détourné pendant l’exercice. Donc si nous mangeons, et spécialement si nous mangeons un repas trop copieux ou conséquent, la nourriture que nous ingérons ne sera pas digérée normalement et peut causer des problèmes gastriques comme des crampes, des douleurs intenses au niveau des côtes ou pire.

Hyperhydratation ou déshydratation : Les deux extrêmes sont évidemment nocifs. Ne pas boire un litre d’eau juste avant d’y aller. Ça ne nous hydratera pas si vite et nous nous sentirons mal avec un estomac qui fait des remous. Ce sera tout aussi mauvais de courir en étant déshydraté comme cela a été maintes fois prouvé. Boire un peu toute la journée nous permettra de rester hydraté sans être trop hydraté. Il faudra éviter les boissons caféinées ou les boissons énergisantes. La caféine fera battre notre cœur très vite. Les boissons contenant trop de sucre peuvent engendrer un pic de sucre dans le sang, ce qui peut créer une énergie éphémère suivie d’une chute de notre énergie. Gardons en tête qu’une prise de sucre trop importante (sucre artificiel compris) peut créer des maux d’estomac. Il serait plus raisonnable de les éviter.

Ne pas aller aux toilettes : Pour être confortable, ne plus boire environ 30 minutes avant d’aller courir et toujours aller aux toilettes avant de partir !

Ne pas écouter son corps : Ne pas en faire trop. Si nous sommes novices, soyons à l’écoute de notre corps. Si notre corps nous fait mal ou que nous sommes fatigués, stoppons la course !

À lire aussi : « Il n’est pas obligatoire de s’entraîner pour courir les Foulées »

À lire aussi : « Yacine Setra : « Pour les Foulées, il faut faire attention à ne pas trop boire » »

Partagez cela à vos proches !