Muhammad Yunus : un prix Nobel de la paix à l’Île-Saint-Denis

Muhammad Yunus : un prix Nobel de la paix à l’Île-Saint-Denis

On le sait, les Jeux Olympiques de 2024 à Paris auront des conséquences considérables sur le département de la Seine-Saint-Denis et notre commune, notamment via la construction d’une partie du village olympique sur notre territoire. Mais s’il est un défi qu’il reste encore à relever, c’est de s’assurer que ces retombées bénéficient aussi aux entreprises d’économie sociale et solidaire du territoire, comme l’a d’ailleurs rappelé ce jeudi 4 avril sur RTL Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques (Cojo).

C’est dans ce contexte que les associations Bellastock et Halage ont reçu vendredi 29 mars un visiteur peu ordinaire en la personne de Muhammad Yunus. Cet entrepreneur et professeur d’économie bangladais est principalement connu dans le monde pour avoir fondé le premier organisme de microcrédit à destination des plus démunis, la Grameen Bank, création qui lui a valu la récompense du prix Nobel de la paix en 2006.

Mobilisé pour faire des Jeux Olympiques un tremplin pour l’économie sociale et solidaire, M. Yunus a notamment reçu des fleurs de l’association Halage qui devront bientôt pousser sur la pointe nord de l’île, où une grande serre se construit. Un projet qui permettra à des jardiniers en insertion de s’épanouir professionnellement. Les dirigeants de l’association espèrent par ailleurs que ces fleurs produites sur place seront remises aux futurs athlètes des Jeux Olympiques de 2024.

(Crédits photos : Sophie Bosquillon et Jacques Pigeon)

Partagez cela à vos proches !